Cor – Partitions et méthodes d’apprentissage

De débutant à confirmé, nous mettons à votre disposition un large choix de partitions et méthodes d’apprentissage pour le cor, tous styles confondus.

A propos de l’instrument :

Le saviez-vous? La longueur du tube d’un cor mesure près de quatre mètres ! Il fait partie de la famille des cuivres et on le retrouve dans le répertoire classique en particulier. Souvent appelé "cor d’harmonie" ou encore "cornet" dans la littérature orchestrale, ses caractéristiques principales sont son embouchure et son large pavillon. Il dispose aussi de pistons, lui permettant de jouer chromatiquement.

Deux autres instruments proches du cor à pistons se font aussi remarquer : il s’agit du cor de chasse et du cor naturel. Ceux-ci ne sont pas toujours à coulisse et jouent ainsi les tons naturels de la gamme se rapportant à leur fondamentale.

Le cor dans l’orchestre et en tant qu’instrument soliste :

Entre les motifs de chasse retentissant dans la musique baroque et classique, et les longues phrases mélodiques que l’on retrouve à la fin de la période romantique, il va sans dire qu’en fonction de son évolution, le cor joua différents rôles au cours du temps. A l’époque, des compositeurs tels que Gustav Mahler, Anton Bruckner, Richard Wagner et surtout Richard Strauss, écrivaient d’intéressantes œuvres pour cet instrument et intégraient jusqu’à douze cors au sein des formations d’orchestre. A l’heure actuelle, le cor se fait entendre particulièrement dans la musique de film.

Les ouvrages emblématiques du répertoire demeurent sans aucun doute les concertos pour cor de Wolfgang Amadeus Mozart et les les concertos pour cor de Richard Strauss.

Thématiques liées à la pratique du cor :